Transformation d’un garage en logements, école & restaurant à Paris 10°

RÉINVENTER L’EXISTANT

Ce projet vise à reconfigurer un bâtiment industriel situé en plein cœur de Paris, près de la place de la République. La parcelle est longée par une avenue haussmannienne, archétypique de Paris et très qualitative. Le site est actuellement occupé par un garage composé de généreux volumes, mais dépourvus de lumière naturelle, et ne laissant aucune surface libre au sol. Ce site étant caractérisé par des histoires singulières et des usages passés, nous mettons en évidence la double halle comme l’élément à préserver au maximum pour entretenir l’histoire et la mémoire du lieu. Nous proposons de désenclaver la parcelle en créant des percées capables d’irriguer de lumière naturelle les futurs espaces à vivre ; conserver la halle et notamment sa structure primaire ; proposer une implantation le long de l’avenue dans la continuité du bâtiment voisin du 60 de l’avenue et notamment de la hauteur de son pignon.

DÉCONSTRUIRE L’IMMEUBLE SUR RUE ET METTRE EN VALEUR LA HALLE

Dans le projet, deux déconstructions précises sont ciblées sur l’immeuble sur rue et le bâtiment-atelier en fond de parcelle. Nous proposons de supprimer la majeure partie des planchers existants et de déposer la toiture de la halle orientée vers le cœur d’îlot afin de désenclaver la parcelle et de créer un patio central. Ce patio trouve son assise au sous-sol de l’ancien bâtiment, ce qui permet de créer un rez-de-jardin et un espace de pleine terre de 150 m² environ. Le cœur d’îlot pourra alors remplir son rôle d’apport lumineux et d’espace paysagé rafraîchissant. La halle ainsi allégée d’environ sa moitié pourra offrir des espaces généreux, largement vitrés et orientés vers l’intérieur de l’îlot. Le découpage que nous proposons de la halle vient s’aligner avec le pignon du 64 avenue de la république afin de prolonger le mouvement créé par l’inflexion de celui-ci. Nous retrouvons alors un alignement inattendu dans le prolongement de cette oblique qui créé un lien physique entre l’avenue et l’intérieur de l’îlot. Nous conserverons le volume de la toiture de la première halle et la charpente, posée sur ses poteaux originels sur toute la hauteur du bâtiment. Cette charpente et sa structure porteuse deviennent des éléments mémoriels tangibles, assurant la présence sur le site de l’histoire du lieu à travers une trace visible et matérielle. Cette structure pourra devenir le support d’objets associant la sculpture, le paysage et l’éclairage comme éléments d’animation du vide laissé par la halle.

RÉEMPLOI

L’idée est de réaliser un chantier de déconstruction méthodique sur les deux bâtiments et notamment de récupérer les éléments de charpentes métalliques et autres profilés acier pour construire le dernier niveau en structure et charpente. L’acier se recycle facilement avec des techniques de raboutage. Ce niveau serait construit comme un rooftop en structure légère très vitré. L’avantage de cette solution permet de résoudre les trois gros problèmes du réemploi : source, stockage… et temporalité des deux.

DIALOGUER AVEC L’AVENUE

Le bâtiment se termine en proue au droit de l’entrée que nous aménageons au RDC sur l’avenue de la République puis se retourne en cœur d’îlot pour faire face à la halle réaménagée. Cette façade intérieure vient se créneler à partir du R +3 pour respecter les droits de vue des espaces de la halle. Des gradins apparaissent alors sur les étages supérieurs du bâtiment de logements offrant de larges terrasses filantes orientées plein sud pour les appartements des niveaux supérieurs. Enfin, en fond de parcelle, nous installons un volume complémentaire associé à la halle. L’opération constitue une greffe urbaine mesurée, une façon douce de créer de la ville sur la ville qui a pour objet de pacifier le caractère de rupture, précédemment occasionné par le garage; une réconciliation entre l’empreinte haussmannienne qui forme l’identité du quartier. Un ensemble qui fait la part belle à la lumière, aux espaces paysagers sur les terrasses, sur les toits aménagés et au jardin en pleine terre en cœur d’îlot.

L’immeuble de logement sera réalisé en pierre massive porteuse afin de permettre un chantier de faible nuisance. Les planchers seront réalisés en bois massif de type CLT; les isolants seront biosourcés.

infos
architecte
bfv
lieu
62, avenue de la république
Paris
description
Transformation d’un garage en un ensemble - école, logements, restaurant - dans le cadre de "Réinventer Paris 3"
maître d’ouvrage
Nexity Seeri
surface
5639 m²
coût
nc
calendrier
conception
équipe

BFV Architectes ;
Albert & Co (BET Environnement) ;
Letourneur Conseil (AMO)  

Chef de projet : Charles Ducerisier
Images : KDSL

matière
programme
environnement