programme mixte à paris 18°

Le projet développe une solution mixte en écrêtant les volumes au fur et à mesure de leur développement vertical. Ceci a pour conséquence de libérer un maximum de surfaces de terrasses, de dessiner des volumes très fragmentés et de constituer une skyline très aérée. Les terrasses deviennent le support de nouveaux usages : les terrasses paysagées supports de biodiversité, les terrasses communes supports de démarches participatives et citoyennes.

Le site de l’Ilot Croisset nous offre la possibilité de proposer un projet sur une portion singulière du territoire parisien dont l’histoire est marquée par de nombreuses interventions au caractère expérimental, en matière d’urbanisme, d’architecture et notamment de logements.

La Ceinture Verte forme une couronne continue autour de Paris. Sa vocation urbaine a toujours été d’accueillir principalement des logements sociaux (les HBM ou « ceinture rouge, le plan LOPEZ dans les années 60…) en maintenant une forte présence paysagère. Des équipements sportifs et d’enseignements sont venus également s’implanter sur cette bande de territoire. La construction du périphérique, achevé en 1973, a toutefois opéré une césure avec les communes riveraines et, peu à peu, cette frange est apparue comme une situation d’espace arrière, acculée au Périphérique dans un statut de « no man’s land ». Des développements plus récents démontrent qu’il est possible de renouer avec les objectifs initiaux : la rue Rebière dans le 17°, l’opération Mac Donald ….

Les terrasses deviennent le support de nouveaux usages. Notre projet se décompose en deux immeubles–ilots distincts. Ces deux immeubles recevront respectivement un traitement différent des terrasses, en développant les deux concepts suivants:

les Terrasses « Nature Active », concept de présence paysagère autonome en milieu urbain. Sorte de biotope assurant une bio diversité.
Les Terrasses « Jardins Partagés », concept de démarche participative associative et citoyenne permettant de créer du lien social à travers des activités de jardinage.
Les Terrasses « Résidents », un espace extérieur à l’image d’une cour d’immeuble pour chacun des deux immeubles-ilots. Espaces dédiés à l’usage exclusif des résidents.

Deux immeuble-ilots associant chacun deux plots distribuent 105 logements. Chacun de ces immeubles permet ainsi de desservir 8 logements à partir de deux cages, sur un niveau courant « plein ». En effet, nous allégeons le dispositif au fur et à mesure de la progression vers les étages supérieurs, en supprimant des appartements.

_30 % des salles de bains sont éclairés et ventilés naturellementLes terrasses sont directement desservies par les paliers qui se retrouvent éclairés naturellement.

_Les appartements sont soit en angle ; soit bénéficiant d’une double orientation ; soit traversant à l‘intersection des deux plots. Aucun appartement n’est mono-orienté au Nord.

_Tous les appartements, à partir du T3, bénéficient d’un espace extérieur sous la forme d’un balcon-loggia, suffisamment vaste dans ses proportions pour pouvoir y installer une table.

_Le séjour est toujours associé au balcon et à la cuisine, à l’angle des plots afin de profiter au mieux de la double orientation
90 % des cuisines sont en premier jour, soit comme des pièces autonomes, soit semi ouverte sur le séjour.

infos
architect
jba
place
Ilot Croisset, Paris 18°

description
105 logements sociaux + restaurant universitaire + commerces (conception / construction)
client
PARIS HABITAT
surface
9040 m² sdp
cost
17.9 M€ ht
calendar
design
team

Bouygues Habitat social (entreprise) ;
ARCADIS (TCE) ;
ELAN (HQE) ;
CONCEPTION NOUVELLE (cuisine) ;
PAULA PAYSAGE (paysage)

performances

BBC EFFINERGIE / CERQUAL H&E PRO L A / PLAN CLIMAT VILLE DE PARIS / RT 2012

texture
program
environment